samedi 28 mai 2016

El Serrat (1540m) à La Cortinada (1346m) via Coma Obaga (2015m) et l'Ensegur

Je n'étais pas excessivement motivée par une randonnée ce matin, la météo annoncée n'étant pas brillante. Et puis, je me fais vieille, j'ai mal partout ;-)
Mais bon, finalement je me suis décidée.
Je me suis fait déposer au Serrat.
Le sentier commence juste après cette cascade, qui est toujours assez impressionante.


En ce moment, les prés sont magnifiques, recouverts de narcisses. L'avantage, c'est qu'ici, le printemps dure longtemps. A 1400 mètres, la floraison des narcisses est quasiment finie, 100 mètres plus haut, les prés sont encore tout blancs. Les prés qui ont été épargnés... car dès qu'un tracteur laboure un pré, on peut dire au revoir aux narcisses...

Narcisse des poètes


Le chemin emprunté est celui qui mène au refuge de Coma Obaga. Il est très agréable car le dénivelé n'est pas trop brutal, les vues sont magnifiques, et il est très fleuri.


Le temps s'est bien maintenu tout au long de la randonnée, soleil et nuages se sont succédés, et je n'ai pas eu besoin de ma veste ou de mon imper.

Vue vers le pic du Font Blanca

Vue vers les villages de Llorts et Arans, en fond de vallée


On arrive au refuge après 1h30 de montée tranquille et 5,20km. En ce moment, la flore est impressionante. J'ai aussi vu un coq de bruyère ou un faisan ou un truc dans le genre, il s'est trop vite envolé pour que je puisse voir ce que c'était.

Au dessus du refuge
 L'ídée était de monter jusqu'au refuge et de redescendre sur le village de Llorts, finalement, comme la montée est assez "douce", j'ai décidé de continuer vers le haut.

Riu de Ferreroles
J'ai donc traversé l'Abarsetar de Ferreroles pour rejoindre la vallée de l'Ensegur.
Aperçu un renard en arrivant à l'Ensegur.

Pic de Casamanya depuis l'Ensegur
 Là, mes genoux ont commencé à souffrir dans la descente ;-)
Mais bon, la sortie en valait la peine.

L'Ensegur

Riu de l'Ensegur

Bordes de l'Ensegur
 Une fois à l'Ensegur, je suis descendue vers Arans, en prenant le chemin qui passe par les Planes de Fels.

Planes de Fels
La petite borde qui était encore debout est en train de s'effondrer. Dommage, ce patrimoine qui disparaît :-(
Et après, j'ai rejoint le chemin du Serrat, qui m'a mené à La Cortinada.

4 heures de marche et 16,58km.
Carte (manque la dernière partie suite à une mauvaise manipulation du téléphone, héhé)

dimanche 10 janvier 2016

Mirepoix

Cela faisait des années que je ne mettais pas les pieds à Mirepoix (Ariège), j'en avais des souvenirs plutôt gris.
Nous avons été agréablement surpris de découvrir une ville médiévale très vivante et très agréable à visiter.







mercredi 6 janvier 2016

Dernier jour de vacances... la neige arrive

On en aura au moins profité aujourd'hui.
Les luges sont enfin sorties du garage!

La Cortinada
Petite promenade entre La Cortinada et Ordino.
Crissement de la neige sous les bottes... un vrai plaisir!

Le golf




Ansalonga

Ansalonga

Ansalonga
Et dire qu'il faut reprendre le travail demain... :-(

mardi 5 janvier 2016

Une petite dernière avant la neige

Ce matin, il ne neigeait pas encore, mais là, ça y est, les prés autour de la maison sont enfin blancs.
Avec un peu de chance, demain la balade sera toute blanche. En fait, à moins qu'un soleil tropical fasse soudain son apparition, la balade sera blanche, donc je retire le "avec un peu de chance".
Ce matin, je suis donc allée me promener au dessus de la maison.
Il y avait de la brume, car hier on a eu de la pluie.


Planes de Sornàs
 J'aime bien la brume, c'est rare en Andorre, car le climat est très sec.





Après les Planes de Sornàs, j'ai continué vers le haut, sur le chemin qui mène à l'Ensegur. Là, il y avait un peu de neige tombée hier.


Enormément d'arbres brisés aussi, comme cet automne nous n'avons eu ni vent, ni neige, je me demande si ce n'est pas la sécheresse qui les a fragilisés. Il y en a qui sont brisés à la base, mais  d'autres en plein milieu du tronc.


L'accès à mes bordes préférés, qui n'était déjà pas facile à cause des arbres tombés l'hiver dernier, est encore plus dur maintenant.


Je leur fais toujours plein de photos, car un de ces jours, je vais les trouver effondrées, enfin, une l'est déjà, je parle de celle qui est encore debout.




Un dernier petit coup d’œil et je fais demi-tour, il commence à neiger...
 

jeudi 31 décembre 2015

Refuge de l'Angonella, 2240 mètres

Pour la dernière randonnée de l'année, j'avais une envie de lacs.
Et comme cet hiver n'est pas très enneigé pour le moment, cette idée était très envisageable.
La journée ne se présentait pas très ensoleillée, mais un petit rayon de soleil jouait à cache cache derrière les nuages.
Mon choix s'est porté sur les étangs de l'Angonella.
Départ du village de Llorts,  à 9h45, pas trop tôt, pour ne pas avoir trop d'ombre.

Llorts


C'est une sortie qu'on ne fait pas très souvent, car la montée est raide et longue, en grande partie sous les arbres, avec peu de vues donc.
Les chevaux étaient en bas, au milieu du chemin, pffff. De grandes bestioles comme ça, ce n'est pas facile à contourner.


Le chemin n'était pas du tout enneigé en sous-bois, la neige commence à la limite des arbres.

Source ferrugineuse

Orry
À la sortie de la forêt, j'ai enfilé mes crampons, pas indispensables, mais vu que je les ai,je les utilise. Ça donne quand-même de la sécurité. C'est juste un peu pénible si la neige se présente en grandes plaques, parce qu'il faut enlever les crampons, les remettre, les enlever à nouveau... mais bon, c'est pas mal du tout.


C'est aussi à la sortie de la forêt que le ciel a commencé à s'assombrir drôlement, genre "sauve qui peut, il va bientôt neiger!"


Bientôt les lacs, mais beaucoup de neige!
J'ai continué jusqu'au refuge,mais là j'ai décidé de ne pas poursuivre vers les lacs, trop de neige et ciel trop menaçant.

Refuge de l'Angonella après 2h15 de marche


En montagne, il faut savoir renoncer, d'ailleurs j'ai eu raison, car la bruine m'a rattrapé dans la descente. A vrai dire, je craignais la neige sur la partie déjà enneigée et glissante.


Parcours: