samedi 8 novembre 2014

Coma Obaga (2020 m): variante

La semaine dernière, nous étions déjà allés à Coma Obaga, mais en récupérant la voiture, au bord de la route, nous avions vu ceci:
Alors ceci est une inscription à moitié effacée, mais on a levé la tête, et on a vu un chemin qui s'enfonçait verticalement dans la forêt. Comme nous venions de marcher 5 heures, nous n'avons pas voulu mener l'enquête, mais nous étions intrigués.
Du coup, ce matin, rendez-vous à la mine de fer de Llorts, et découverte d'un nouveau chemin.
Le départ, en bord de route, au dessus d'un mur
Le chemin est assez vertical, mais très agréable, car il est visiblement peu utilisé. Mais il est tout de même très bien tracé et signalé de points jaunes.
Il n'y a que le départ qui ne soit pas très visible.

 Il est très agréable de marcher sur ce type de chemin. ce n'est pas de la terre nue, on marche sur de l'herbe, de la mousse, des feuilles. C'est presque moelleux.

 On finit par arriver à la rivière de Ferreroles.
Riu de Ferreroles
que l'on traverse
le pont
Ensuite, on monte encore un peu et puis on rejoint le chemin habituel de Coma Obaga, juste au niveau d'une clairière/pré dans la forêt.
Quinze minutes après, on arrive au refuge.
Le refuge de Coma Obaga
La neige commençait au refuge. Ça n'avait pas l'air de gêner les vaches.
La vache brune d'Andorre
Et comme la semaine dernière, on n'avait pas trouvé le chemin qui va vers Ferreroles d'une manière orthodoxe. J'ai décidé de profiter de la neige pour le repérer.
On pourrait penser que la neige cache les sentiers, et c'est le cas, mais les animaux suivent les sentiers, donc il suffit de suivre les traces d'animaux.
J'ai donc suivi un ou des sangliers, mais aussi des isards ou des chevreuils, je ne sais pas distinguer ces deux derniers.
J'ai donc découvert que le chemin démarre bien plus haut que l'estimation qu'on avait faite la semaine dernière.

La CG3 qui monte vers Arcalis
Quand on est sur le chemin, ça va beaucoup plus vite que lorsqu'on se déplace sous les arbres et dans les rhododendrons ;-)
L'autoroute des animaux


La semaine dernière
Aujourd'hui, les mêmes arbres
La semaine dernière, nous étions descendus tout droit vers la rivière.
Là, toujours grâce aux animaux et à la neige qui marque un peu le creux formé par le sentier (quand il y en a), je suis descendue vers la rivière par un sentier.
Riu de Ferreroles

Aujourd'hui
la semaine dernière
J'aurais pu continuer vers la vallée de l'Ensegur, mais j'ai préféré rebrousser chemin, question de prendre des repères et de ne pas me reperdre la prochaine fois héhé.
Retour sur mes traces
Llorts, en fond de vallée, là d'où je suis sortie
Encore une belle balade et une nouvelle découverte. J'aime bien les variantes :-)
4 heures aller-retour. Je pense que ça pourra être réduit maintenant que je connais le chemin, héhé. Une heure à peu près pour arriver au refuge, que ce soit par le chemin habituel ou par la variante.

2 commentaires: