dimanche 23 novembre 2014

Estany de la Nou (2231m)

Itinéraire: Route de la Plana (1235m), Entremesaigües (1465m) par le chemin normal, Refuge de Perafita (2200m), Etang de la Nou (2231m), retour par le même chemin sauf vers la fin où nous avons pris le chemin de la Font del Boïgot qui évite Entremesaigües.

Pour motiver ma fille, j'ai pris au refuge des Agols, un petit dépliant que l'on tamponne à chaque fois que l'on va dans un refuge.
Passeport des refuges
Il en manque un bout, parce que mon scanner n'est pas assez long ;-)
Bon, du coup, quand on sort avec elle, il faut absolument passer par un refuge, pour pouvoir tamponner le passeport.
On a de la marge, il lui en reste 36 à faire, héhé.

Aujourd'hui, nous nous sommes donc rendues à la vallée du Madriu-Perafita-Claror, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.
Nous avons donc abandonné la voiture sur la route de la Plana (pas de parking), et nous sommes montées jusqu'aux bordes d'Entremesaigües (30 mn). Là, nous avons traversé le petit pont et avons suivi le chemin de Perafita.
Font Pixadera
Sur ce chemin, se trouve la font pixadera (la source qui fait pipi, ehem), elle surgit d'un rocher.
Prouesse technique d'un autre temps: le sentier est empierré jusqu'à la sortie de la forêt... Incroyable ce que les anciens arrivaient à faire.
Vue sur les montagnes du nord

On longe pendant presque tout le chemin, le riu (rivière) de Perafita. Il y a plein de jolies chutes d'eau.

Riu de Perafita
Temps très couvert aujourd'hui
Vallée de Claror
Après un long chemin (empierré) en sous-bois, on finit par émerger sur les estives. On a de magnifiques vues où que l'on regarde.
La prochaine fois, on testera le camí de la Tallada pour redescendre. Là, on n'a pas eu le courage, ça rallongeait un peu, parce qu'il rejoint Ramió, qui est au dessus d'Entremesaigües. Les randonneurs qu'on a croisé nous ont dit que ça monte pas mal au début.
A la déviation camí (chemin) de la Tallada/ camí de Perafita, se trouve l'ancien refuge. On n'est plus très loin du "nouveau" (qui était déjà là quand j'étais petite, hinhin).

Un petit regard sur le côté, et on continue
On y est !
Et après 2h30 de marche, nous arrivons donc au refuge de Perafita (2200m).
Là, nous avons donc tamponné notre passeport, on a mangé notre casse-croûte et nous avons décidé de continuer jusqu'au lac.
Nous commençons donc à marcher, et il se met à pleuvoir. Retour au refuge pour s'équiper: guêtres et capes. Et hop: direction le lac. qui en théorie se trouve à 15 mn.

Le refuge
On a mis un peu plus parce que avec la neige, on ne voyait pas trop le chemin et la neige était humide et on glissait. Mais on a fini par tomber dessus.
Estany de la Nou
C'est un très beau lac, entouré de pins, ce qui est très rare en Andorre, normalement il n'y a pas d'arbres. Et je ne sais pas où j'ai lu qu'il est alimenté par des nappes phréatiques. Et que c'est l'un des plus chauds d'Andorre.
Le lac commence à geler
Vu le temps, nous ne nous sommes pas attardées. Nous sommes donc retournées au refuge. Le trajet A/R refuge/lac nous a pris à peu près 40 mn.
De là, nous avons repris le chemin de Perafita, jusque avant  la Font Pixadera, nous avons quitté le chemin de Perafita pour suivre le chemin de la Font del Boïgot qui mène quasi directement à la route, en évitant Entremesaigües.

Le tout nous a pris 5 heures.

2 commentaires:

  1. Esa es una zona que he frecuentado muchas veces, normalmente yo hacía un bucle, ya te explicaré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ¿Por la collada que lleva a la Vall del Madriu?

      Supprimer